•  

    [NON DISPONIBLE]


    votre commentaire
  •  

    Hey!

    Je reviens, après longtemps, avec une FAQ. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une Foire Aux Questions qui a pour but de me connaitre davantage. Pour cela, il faut me poser des questions de toutes sortes. Bien-sûr s'il y a des questions beaucoup très personnelles, je n'y répondrais pas.

    Je sais qu'il y a beaucoup de gens qui lisent mes articles, mais ne commentent pas. C'est le moment ou jamais, de dire quelque chose.

    J'y répondrais, à tous, le jour de mon anniversaire qui approche à grands pas. C'est le 16 mai.

    Merci :D

     

     


    4 commentaires
  •  I

     

    Je m'en rappelle, encore, de lui. Ses cheveux en bataille. Ses yeux brillants. Son sourire éclatant. Je m'en rappelle de tout. La manière dont il me parlait. Son petit accent anglais. Sa façon de plonger son regard dans le mien, comme s'il n'y avait que lui et moi. Ça aussi, je m'en rappelle.

     

    La première fois, qu'on s'était rencontré, il pleuvait des cordes. Une minute, il y avait le soleil et à la minute suivante, toute la ville de Londres était inondée. J'étais perdue. Tout le monde se bousculait, et essayait de rentrer chez eux, le plus vite possible. Et il y avait moi, qui ne savais rien. Si les organisateurs avaient annulé la visite au Birmingham Palace, si les autres étaient rentrés à l’hôtel. De plus, j'avais oublié mon téléphone, dans ma chambre.

     

    « C'est ce qui arrive, quand on a la tête dans la lune. »

     

    Je pensais, un peu trop, au garçon que j'avais vu avec M. Cooper. Il était probablement son fils, vu combien ils se ressemblaient. Les mêmes yeux verts, le même style de marcher.

     

    De toute façon, il était beaucoup trop beau pour quelqu'un comme moi. Avec mes cheveux frisés et mes lunettes que je devais rajuster toutes les deux minutes, je n'étais qu'une des personnes les plus simples du monde entier. On pouvait difficilement faire attention à moi, et à peine m'accorder un regard.

     

    Quoi qu'il arrive, ce n'était pas lui qui allait m'aider à me retrouver dans cette ville géante, maintenant, et il fallait que je fasse quelque chose. L'endroit où le car m'attendait, était à 20 minutes de marche et je ne pouvais pas non plus prendre un bus qui venait toutes les 30 minutes. J'avais quelques pièces dans ma poche et j'aperçus un cabinet téléphonique, au loin. Je me précipitai.

     

    Tant bien que mal, j'entrais dedans et m'empressais de composer le numéro de mon professeur. Je tombais sur la messagerie : il ne manquait plus que ça ! Je ressayais, sans succès. Quand, soudain, la porte s'ouvrit à toute volée et quelqu'un pénétra à l'intérieur. Dégoulinant de pluie, la personne en question murmura tout bas, haletant :

     

    - « Je peux me cacher, ici ? S'il te plaît … Le temps qu'ils partent.

     

    Je regardais dehors, et en effet, des officiers en uniforme avaient l'air de chercher quelque chose. D'instinct, je me mis devant lui, essayant de le cacher alors qu'il s'était assis par terre. Il avait enroulé ses bras autour de sa tête, qu'il avait enfouie entre ses jambes.

     

    - T'as volé quelque chose ?, demandai-je, curieuse.

    - Hein ? Ah … non. C'est juste qu'ils ont un problème avec moi., répondit le garçon, en se relevant.

     

    Il avait une vraie allure de sauvage. Ses cheveux blonds partaient n'importe où, ses yeux gris étaient pleins de violence et de … tristesse. Comme s'ils cherchaient quelque chose, quelqu'un. Comme s'ils n'étaient pas en paix. Comme s'ils ne s'étaient pas fermés depuis des jours. Tellement captivants et repoussants, à la fois.

     

    - Pourquoi ?

    - Tu dois bien avoir une idée, non ? C'est évident, pourtant. »

     

    Sur ce, il partit.

     

    C'était notre première rencontre. Je ne connaissais ni son prénom, ni autre chose. C'était un parfait inconnu. Toutefois, il venait de marquer ma vie et me faire sourire dans cette tempête qui se formait dehors.

     

     


    votre commentaire
  •  

    [NON DISPONIBLE]


    votre commentaire
  •  

    La Déclaration, l'histoire d'AnnaHey!

    Mardi, alors que j'ai été à la médiathèque, je cherchais des livres à emprunter. J'ai repéré un livre intitulé La Déclaration, l'histoire d'Anna. À en juger par la couverture, on aurait dit une histoire banale avec une fille qui a des problèmes, comme héroïne. Un journal intime, peut-être. La déclaration, faisait penser à une déclaration d'amour. Heureusement, que j'ai eu la bonne idée de lire le résumé. J'ai lu les deux premières ligne et paf, dans mon sac!

    Je poste le résumé :

    " Angleterre, 2140. Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hal un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute. Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée?

    A travers l'incroyable histoire d'Anna, et au fil de son carnet, son seul confident, un roman bouleversant sur la vitalité de l'adolescence. "

     Je l'ai terminé dans une nuit, pour être franche. Et sérieusement, je suis émerveillée! ♥

    Pour commencer, je vous raconte un peu. Comme vous pouvez le lire dans le résumé, c'est l'histoire d'Anna, une Surplus. Puisqu'elle n'avait pas le droit d'être née. Ses parents ont défié les lois, la Déclaration en la mettant au monde et sont maintenant en prison. Vous allez savoir pourquoi, quand vous lirez le livre. Elle vit au Foyer de Grande Hall, un pensionnat pour Surplus qui a comme directrice Mrs Pincent, une femme cruelle. Tout est paisible jusqu'à ce qu'un garçon fait son apparition. Il s'appelle Peter et prétend la connaître, ainsi que ses parents. C'est toute une histoire d'amitié, de l'amour et surtout de solidarité.

    Le livre est un peu différent des autres parce qu'il y a quelques passages qui correspondent à ce qu'elle écrit dans son journal intime et d'autres (la majorité) ce qui se passe avec elle.

    Les personnages sont assez bien construits. On comprend très bien Anna qui se sent " nulle " et " inutile " car elle n'aurait pas dû naitre. Et surtout elle déteste ses parents pour avoir fait cela. Peter, est un garçon adorable. Il veut la protéger et l'aider, avant tout. On sent qu'il l'aime vraiment beaucoup. Pourquoi? Lisez le livre.On déteste tous Mrs Pincent, mais elle a ses raisons, aussi. On n'est jamais, vraiment, méchant : on le devient.Le roman est pleins de personnes gentils, méchants, qui déçoivent leurs amis, qui ont été déçus..etc.

    L'écriture de Gemma Malley est tellement bien qu'on rentre directement dans la peau des personnages. Fluide et belle.

    La fin était juste parfaite! Mais, je me demande ce qui va se passer dans le prochain tome, parce qu'il y en a 4. La fin était telle qu'il n'y aurait pas de suite. Il n'y a plus rien à raconter.Je vous raconterais quand je lirais la suite!

    En gros, je vous recommande de lire ce livre même si vous n'aimez pas les histoires qui se passent au " futur ". Ca vaut la peine, franchement.

    Merci :) 

     


    2 commentaires